Test et Avis : TP-Link RE200, le répéteur WiFi le plus populaire

Avantages :
  • Interface simple et intuitive à utiliser
  • Port LAN pour partager des périphériques câblés sur un réseau
  • Convient également pour le streaming audio/vidéo et les jeux en ligne
  • Bonne vitesse globale
  • Compatible avec tous les appareils sans fil

Inconvénients :
  • Pas de gestion de réseau
  • Ne peut être utilisé comme point d’accès

Les caractéristiques en bref

  • Norme WiFi 802.11b/g/n/ac
  • 750 Mbps
  • Dual-Band (2,4 et 5 GHz)
  • Service QoS WMM
  • 3 antennes internes

Voir aussi : Les meilleurs répéteurs WiFi de 2019/2020, Comparatif et Guide d’achat

Normes WiFi

Le premier aspect à prendre en compte lors de l’achat d’un répéteur WiFi est la norme sans fil prise en charge : il est en effet important qu’elle coïncide avec les mêmes normes que notre modem/routeur et les autres appareils WiFi que nous voulons connecter au répéteur. Il faut dire que de ce point de vue le TP-Link RE200 peut être considéré comme presque universel, puisqu’il couvre les normes 802.11b/g/n/ac : il ne manque que l’ancien « a », que les appareils les plus modernes et récents ne supportent souvent plus.

Cette gamme a également un certain impact sur les fréquences de transmission et le volume de données transmises par seconde. Il s’agit en fait d’un répéteur WiFi bi-bande, qui peut recevoir et retransmettre simultanément les signaux 2,4 GHz et 5 GHz. Les deux fréquences supportent des taux de transfert de données différents, plus la première est lente (150 Mbps) et la seconde est rapide (433 Mbps) : activer le Dual-Band est donc particulièrement recommandé lorsque vous voulez regarder des films ou des séries en streaming, ou jouer en ligne.
La vitesse globale du TP-Link RE200 est de 750 Mbps : cependant, ceci ne doit pas être interprété comme le pic maximum que le taux de transfert peut atteindre, mais comme le volume global de données que le répéteur peut traiter simultanément. Nous verrons mieux ce que cela signifie en parlant des antennes.

Fonctionnalités

Avant de passer aux antennes, nous devons dire quelques mots sur les fonctions de ce répéteur WiFi. Le TP-Link RE200 est un répéteur WiFi « pur », qui ne peut pas être configuré pour fonctionner comme un point d’accès connecté à distance à un modem/routeur. Comme nous le verrons, cependant, il peut fonctionner comme un bridge, pour fournir une connectivité WiFi à un appareil qui n’en dispose pas. Dans l’ensemble, nous estimons que la fonctionnalité de ce répéteur est pleinement suffisante.

Les possibilités de commande disponibles via l’interface web sont assez rares : par exemple, nous ne pouvons pas afficher les appareils connectés et contrôler leur accès au réseau, ni programmer l’allumage et l’extinction de l’appareil ou de ses LEDs.
Cependant, nous pouvons activer et désactiver le service QoS WMMM, qui donne automatiquement la priorité aux applications de trafic streaming vidéo ou musique et jeux en ligne. Bien qu’il ne soit pas possible de contrôler en détail quelles applications doivent avoir la priorité sur les autres, nous vous recommandons de toujours garder cette fonction active.

Antennes

Venons-en maintenant aux antennes du TP-Link RE200, qui, avec la norme WiFi supportée, sont d’une importance fondamentale pour déterminer la vitesse globale de ce modèle. Il s’agit de trois antennes internes, dont deux sont dédiées à la fréquence 2,4 GHz et une à la fréquence 5 GHz. Pour calculer la vitesse globale, il faut donc tenir compte du fait que chacune des deux antennes de 2,4 GHz supporte un débit de transfert maximum de 150 Mbps, comme mentionné, alors que celle dédiée aux 5 GHz atteint 433 Mbps. Faisons une somme rapide : 150 + 150+ 433 = 733 Mbps, arrondie commercialement à 750.

Il s’agit d’antennes à l’intérieur du corps du répéteur, que nous considérons moins performantes que les antennes externes d’autres modèles. Une antenne externe est généralement articulée à la base et peut donc être orientée de différentes manières, afin d’optimiser la réception du signal par les appareils, alors qu’une antenne interne n’offre pas cette possibilité.

Ports

Le dernier aspect à prendre en compte est les ports physiques présents sur un répéteur WiFi, car leur présence peut ouvrir des possibilités supplémentaires pour connecter des appareils.

Le TP-Link RE200 est un répéteur WiFi extrêmement compact et n’a pas d’autres ports qu’un Fast Ethernet, mais il peut être utile pour connecter et partager sur le réseau un appareil sans connexion sans fil, comme une imprimante ou une console de jeu. Il n’y a pas de ports USB du tout.

Notre avis sur le TP-Link RE200

Les raisons du succès de ce répéteur sont évidentes : pour un prix modeste, ce répéteur offre une connectivité Dual-Band, le dernier standard sans fil, une bonne vitesse globale de 750 Mbps et une grande facilité d’installation et d’utilisation.
Il n’est pas possible d’utiliser le répéteur comme point d’accès, et les paramètres disponibles via l’interface Web sont très peu nombreux et n’offrent pratiquement aucun contrôle sur l’accès réseau. Grâce au port Fast Ethernet unique, il est toutefois possible de connecter et de partager un appareil filaire, comme une imprimante ou une console de jeux, sur un réseau.

Nous pouvons donc recommander le TP-Link RE200 à ceux qui sont à la recherche d’un répéteur à faible coût avec de bonnes performances et, en particulier, pour regarder des films en streaming ou jouer en ligne dans des pièces de la maison qui ne sont normalement pas atteintes par le signal modem/routeur. Nous ne le recommandons pas à ceux qui ont de nombreux appareils à connecter et des besoins importants en termes de volume de données à recevoir et/ou transmettre.

Donnez votre avis dans les commentaires

Donnez votre avis

Test-et-avis.com