Test et Avis : Nikon D3500, un appareil reflex parfait pour les débutants

Avantages :
  • Bon rapport qualité-prix
  • Qualité d’image panoramique
  • Convivialité pour débutants
  • Autofocus réactif
  • Prise de vue en rafale 5 images/seconde

Inconvénients :
  • Pas de vidéo 4K
  • Plus encombrant que les concurrents hybrides

Les caractéristiques en bref
  • Capteur : 24,2MP APS-C CMOS 4, 23,5 x 15,6 mm
  • Processeur d’images : EXPEED 4
  • Points AF : 11 points AF,
  • Gamme ISO : 100 à 25 600
  • Taille maximale de l’image : 6 000 x 4 000 px
  • Zones de comptage : Capteur RVB 420 pixels
  • Vidéo : 1920 x 1080 à 60p, 50p, 30p, 25p, 24p
  • Viseur : Pentamirroir optique, couverture à 95%.
  • Carte mémoire : SD/SDHC/SDXC UHS IHS I
  • LCD : 3,0 pouces fixe, 921K points
  • Rafale maxi : 5 images/seconde
  • Connectivité : Bluetooth
  • Dimensions : 124 x 97 x 69,5 mm (Boîtier seulement)
  • Poids : 415g (boîtier uniquement, avec batterie et carte mémoire)

Nikon D3500 : Présentation

Le Nikon D3500 est la dernière version du reflex numérique d’entrée de gamme de Nikon. Il s’agit en fait d’une mise à jour du Nikon D3400. Il n’y a pas eu beaucoup de changements, et il est peu probable que vous souhaitiez mettre à jour votre ancien D3400 (ou D3300 avant lui) vers le nouveau D3500, mais cette mise à jour est suffisante pour que ce Nikon prenne la deuxième place dans notre liste des meilleures appareils pour débutants.

Le D3500 n’est pas seulement le reflex le moins cher et le plus simple de Nikon, c’est aussi le plus léger, ne pesant que 415 g, avec la batterie et une carte mémoire. Il est généralement livré avec un objectif léger de 18-55mm AF-P qui a un mécanisme de rétraction pour le rendre plus portable quand il n’est pas allumé.

Cet appareil est conçu spécialement pour les débutants, avec des commandes simplifiées et un mode guide intégré pour aider les nouveaux utilisateurs à apprendre les bases. Mais il est également compatible avec une large gamme d’objectifs Nikon et de fabricants tiers, et a une spécification assez bonne pour plaire aussi bien aux amateurs qu’aux débutants.

Caractéristiques du Nikon D3500

À l’intérieur, le D3500 est équipé d’un capteur APS-C de 24,2 mégapixels. Il dispose également d’une vitesse de prise de vue continue de 5 images par seconde exceptionnellement bonne, alors que la plupart des concurrents dans cette fourchette de prix ne peuvent gérer que 3 images par seconde.

Nikon n’utilise pas de stabilisation corporelle dans ses appareils reflex numériques, mais de nombreux objectifs Nikon, y compris l’objectif AF-P 18-55mm fourni avec cet appareil, sont livrés avec le système VR (Vibration Reduction) de Nikon.

Cet appareil n’a pas la capacité de capturer les vidéo en 4K, mais il peut filmer des vidéos Full HD 1920 x 1080 jusqu’à 60/50 images par seconde. Vous n’obtenez pas non plus le Wi-Fi, mais le Bluetooth intégré vous permet de transférer des images vers votre téléphone et de déclencher l’obturateur à distance.

Nikon  a amélioré son capteur et son système de traitement d’images EXPEED pour améliorer la vitesse, les détails et les couleurs. Il a également amélioré l’autonomie de la batterie, citant 1 550 prises de vue sur une seule charge, soit quatre ou cinq fois plus de prises que ce à quoi vous vous attendriez d’un appareil photo hybride.

Le D3500 prend des fichiers bruts, comme on peut s’y attendre, mais ce sont des fichiers 12 bits seulement, plutôt que des fichiers bruts 14 bits capturés par des modèles plus haut de gamme de Nikon. Vous remarquerez la différence ? Probablement pas, car même un raw 12 bits donne une tonalité et une gamme de couleurs beaucoup plus larges que les JPEG ordinaires.

Qualité de fabrication et ergonomie

Si vous comparez le D3500 à d’autres modèles hybrides, son corps aura l’air plutôt gros et volumineux. Cela vous donne une bonne prise en main de l’appareil photo, cependant, et une nouvelle disposition des boutons à l’arrière rend le D3500 facile à manipuler sans appuyer accidentellement sur des boutons.

L’écran arrière n’est pas tactile, vous dépendez donc des boutons et des cadrans physiques. L’écran est fixe, sans même un mécanisme de basculement pour les prises de vue à faible angle. La qualité de l’affichage est cependant très bonne, avec des détails nets et des couleurs vives et claires. L’affichage des informations est particulièrement bon, vous montrant des représentations graphiques de la vitesse d’obturation, de l’ouverture de l’objectif et du réglage ISO, ce qui contribue grandement à démystifier les réglages d’exposition et leur interaction.

Le sélecteur de mode principal situé sur le dessus de l’appareil photo est clairement étiqueté et offre une sensation positive et solide. Juste à côté se trouve le cadran de commande unique de l’appareil photo, qui offre également une très bonne sensation.

Sinon, la maniabilité du D3500 est vraiment bonne. L’interrupteur d’alimentation se trouve autour du déclencheur, où il est facile de le basculer avec l’index lorsque vous voulez allumer et éteindre l’appareil photo. Le sélecteur de mode principal et le sélecteur de mode secondaire sont à portée de main du pouce droit.

Performance

Le D3500 est très réactif. Le bip de l’autofocus est un peu fort, mais l’autofocus de l’objectif AF-P est si rapide et silencieux que vous avez besoin d’un retour audio pour vous faire savoir que la mise au point est faite.

En prise de vue au viseur, les 11 points AF sont regroupés vers le milieu du cadre, mais si votre sujet est proche du bord, il est assez facile de faire la mise au point puis de recadrer avant la prise de vue. Vous pouvez laisser l’appareil choisir la zone de mise au point automatiquement ou la sélectionner vous-même.

En mode d’affichage en direct, vous pouvez sélectionner une zone de mise au point n’importe où sur l’écran. En l’absence de commande tactile, vous devez utiliser les quatre boutons directionnels situés à l’arrière de l’appareil photo pour déplacer le point AF, qui est un peu lent. Nikon n’utilise pas d’autofocus à détection de phase sur capteur dans ses reflex numériques, mais un autofocus basé sur un contraste plus lent.

Nikon a trouvé un moyen de rendre la mise au point automatique en direct du D3500 presque aussi réactive que celle d’un appareil photo hybride, et nous pensons que c’est grâce à la technologie autofocus AF-P. Le passage à l’un des objectifs AF-S de Nikon confirme que c’est le système AF-P qui fournit la vitesse.

Nos tests en laboratoire montrent que la qualité d’image du D3500 est très proche de celle de ses concurrents. Il y a de légères différences ici et là dans la résolution, le bruit et la gamme dynamique, mais elles ressortent davantage dans les tests de laboratoire que dans les prises de vue réelles. Dans la pratique, le D3500 fournit des images nettes, vibrantes et très bien exposées, et l’objectif 18-55mm AF-P se comporte très bien pour un objectif en kit bon marché, avec une netteté constante sur toute la plage focale et jusqu’aux bords du cadre. Il y a des franges de couleurs et des distorsions dans ses fichiers bruts, mais si vous activez les corrections de l’objectif de l’appareil photo, vous ne le verrez pas dans ses images JPEG.

C’est peut-être un appareil de niveau débutant, mais si vous mettez ses images à côté de celles des meilleures appareils ASP-C du marché, vous aurez du mal à savoir quel appareil a été utilisé.

Notre avis sur le Nikon D3500

Comme le D3400 avant lui, le Nikon D3500 n’est pas un appareil photo parfait, mais pour un photographe débutant, il sera plus qu’excellent.

Dommage qu’il n’y ait pas de fonction de capture vidéo 4K ou d’écran tactile. Le capteur de 24,2 Mpx donne d’excellents résultats et l’excellente autonomie de la batterie de 1 550 photos ne doit pas être négligée, et la disposition simple des commandes permet aux nouveaux utilisateurs de se familiariser assez rapidement avec le D3500, grâce au mode Guide qui aide les utilisateurs non expérimentés à comprendre certains des réglages fondamentaux de l’appareil.

Donnez votre avis dans les commentaires

Donnez votre avis

Test-et-avis.com