Test et Avis : Hybride Sony A7R Mark IV

Avantages :
  • Une résolution record
  • Meilleure maniabilité que le Mark III
  • Autofocus Eye-tracking
  • Prise de vue à 10 images/seconde

Inconvénients :
  • Pas de vidéo 60/50p

Les caractéristiques en bref
  • Capteur : Capteur CMOS Exmor R plein format 61MP
  • Processeur d’images : BIONZ X
  • Points AF : AF hybride, 567 détection de phase, 325 points de contraste
  • Gamme ISO : 100 à 32 000
  • Taille maximale de l’image : 9 504 x 6 336
  • Modes de mesure : Multi-segments, pondéré au centre, spot, moyenne, surlignage
  • Vidéo : 4K UHD à 30p, 24p
  • Viseur : EVF, 5,76m points
  • Carte mémoire : 2x SD/SDHC/SDXC (UHS II)
  • LCD : Écran tactile inclinable de 3 pouces, 1,44 m de points
  • Rafale maxi : 10 images/seconde
  • Connectivité : Wi-Fi, Bluetooth, NFC
  • Taille : 128,9 x 96,4 x 77,5 mm
  • Poids : 655g (boîtier uniquement, avec batterie et carte SD)

Présentation : Sony A7R Mark IV

L’A7R IV offre un équilibre entre la qualité d’image globale et la polyvalence, combinant sa résolution ultra-haute (61 MP) avec une capacité de prise de vue en continu de 10 images par seconde et une mémoire tampon qui peut maintenir cette vitesse pendant 7 secondes au maximum.

La technologie AF hybride épique de Sony franchit une nouvelle étape, avec 567 points AF de détection de phase répartis sur 74% de la surface de l’image et 325 points AF de contraste. Il offre maintenant le suivi de la mise au point automatique en temps réel dans son mode vidéo.

Et pour en revenir à la résolution, l’A7R IV dispose d’un mode de prise de vue Multi-Shift Multi-Pixel qui permet de combiner 4 images pour obtenir des données en couleur pour chaque pixel (en évitant l’interpolation habituelle de démosaïquage) ou 16 images avec des mouvements sous-pixels pour créer des photos 240-mégapixels.

Il semble cocher toutes les cases possibles et quelques autres en plus. L’A7R IV est-il le meilleur appareil photo hybride que vous puissiez trouver ? Sa combinaison de résolution et de vitesse en fait l’un des meilleurs appareils photo pour les professionnels, mais que ce soit le meilleur appareil Sony dépendra beaucoup de vos propres besoins et spécialités photographiques.

Les caractéristiques

61 millions de pixels est une résolution révolutionnaire pour les appareils photo plein format, mais il convient de souligner que cette augmentation est répartie à la fois sur la largeur et la hauteur de l’image, de sorte que les images de Sony ne sont pas beaucoup plus grandes que celles du Nikon Z 7, 9 504 x 6 336 pixels (Sony) contre 8 256 x 5 5 504 pixels (Nikon). Cela représente une augmentation de 15% de la largeur et de la hauteur de l’image.

Ce qui est vraiment impressionnant, c’est la façon dont Sony a réussi à maintenir une vitesse de prise de vue continue de 10 images par seconde malgré l’augmentation massive des données qui sont capturées et traitées. Certes, la capacité de la mémoire tampon est limitée à 68 fichiers bruts/JPEGS, mais il est également possible de prendre des photos en mode APS-C qui capture des images de 26 mégapixels et avec 3x la capacité de mémoire tampon (revendiquée).

Le dernier système AF de Sony apporte 567 points AF de détection de phase couvrant 74% de la surface de l’image (ou la surface entière en mode APS-C) et le suivi eye tracking.

Les performances vidéo s’améliorent avec l’ajout de la mise au point automatique en temps réel, mais on a l’impression que Sony se repose un peu sur ses lauriers. Il n’y a toujours pas de capacité vidéo 4K 50/60p, ni de capture 10 bits. Vous pouvez capturer en Full HD jusqu’à 120 images/seconde, néanmoins, on a l’impression que les capacités vidéo n’ont pas vraiment progressé de manière significative.

Sony indique que son système de stabilisation 5 axes dans le corps a été réglé pour que cette nouvelle caméra offre une compensation allant jusqu’à 5,5 EV, et que le mode de prise de vue Multi Shift Pixel de l’A7R IV peut fusionner 16 prises de vue avec de petits décalages de pixels entre chaque pour produire des images 240MP – si vous avez des sujets statiques, une capacité de stockage suffisante et le logiciel Sony Imaging Edge 2.0 requis.

Conception et Ergonomie

La série A7 de Sony propose des appareils très petits. C’est génial en principe, mais lorsque vous associez ces boîtiers aux objectifs plus grands et plus performants de Sony (en particulier les objectifs G Masters haut de gamme comme le 24-70mm f/2.8), la combinaison commence rapidement à devenir lourde.

La touche AF-ON est plus grande que les autres modèles de la gamme A7 et la molette de compensation EV est maintenant munie d’un verrou pour éviter les réglages accidentels.

L’écran arrière de 3 pouces parait un peu petit sur un appareil photo de cette catégorie, surtout en vidéo, où l’on perd les bords supérieurs et inférieurs au profit du rapport 16:9 plus étroit.

L’A7R s’appuie également fortement sur ses boutons de fonction personnalisables au lieu de boutons spécifiques aux fonctions telles que la balance des blancs, le mode AF/zone AF, la taille/qualité de l’image, etc. Il dispose également d’un système de menu fastidieux composé de 6 onglets et pas moins de 40 écrans individuels.

L’A7R IV n’est pas un appareil photo que vous pouvez simplement prendre et utiliser. Vous devez apprendre comment il est configuré, où trouver les fonctions dont vous avez besoin et comment le ‘programmer’ pour qu’il fonctionne comme vous le souhaitez. Si vous aimez bricoler et personnaliser, vous allez probablement adorer. Sinon, c’est une autre histoire. Comme vous l’avez compris, ce n’est pas l’appareil à mettre dans les mains d’un débutant.

Performances

Sur le papier, le Sony A7R Mark IV est spectaculaire ; en pratique, l’avantage de sa résolution de 61MP sur ses concurrents de 40 à 50 mégapixels est plus subtil que les chiffres ne le suggèrent.

Vous devez être particulièrement prudent avec les vitesses d’obturation et la mise au point pour tirer le meilleur parti du capteur de 61 Mpx, et bien que Sony revendique un avantage de vitesse d’obturation de 5,5 diaphragmes grâce à la stabilisation 5 axes dans le corps, vous ne seriez pas avisé de vous y fier complètement. Nous avons essayé quelques prises de vue à main levée avec le nouvel objectif 35mm de Sony à des vitesses d’obturation lentes entre 1/8 et 1/2 seconde, ce qui devrait être dans sa zone de sécurité, et nous avons eu un taux de réussite assez faible.

La gamme dynamique réelle est très bonne. Nos prises de vue extérieures sous un ciel couvert se sont très bien déroulées, avec des détails subtils du ciel et pas d’éruption ou de changement de couleur. Sony dit qu’il a modifié le traitement pour produire des dégradés de hautes lumières plus subtils, c’est peut-être l’explication.

L’AF eye tracking fonctionne étrangement bien tant que votre sujet ne se déplace pas trop rapide. Le mode de prise de vue en continu à 10 images par seconde de l’A7R IV est étonnant dans un appareil photo de ce type de résolution, mais la taille de sa mémoire tampon montre que ce n’est pas vraiment un appareil idéal pour la capture d’images sportives. Il peut capturer 68 fichiers bruts compressés en rafale, mais seulement le même nombre de JPEG, ce qui vous limite à des rafales d’un peu moins de 7 secondes – et une fois le tampon plein, il faut un certain temps pour effacer les données écrites sur la carte mémoire.

Notre avis sur le Sony A7R Mark IV

Le design subtil de l’A7R IV lui permet d’être plus maniable que l’A7R III qui l’a précédée, et avec 61 millions de pixels, il est bien en avance sur tous ses concurrents hybrides plein format sur le papier. Dans la réalité, l’avantage de la définition par rapport à des rivaux comme le Nikon Z 7 et le Panasonic Lumix S1R est assez modeste. Et alors que le système AF hybride de Sony ne cesse de s’améliorer, la vidéo 4K reste plafonnée à 30 images par seconde, ce qui est un peu décevant, et son design et sa maniabilité n’ont guère évolué.

Sur le papier, l’A7R Mark IV est spectaculaire. En cours d’utilisation, ses défauts sont de plus en plus évidents maintenant qu’il y a une concurrence sérieuse,.

Donnez votre avis dans les commentaires

Donnez votre avis

Test-et-avis.com