Site de rencontre : Comment le choisir ? Comparatif des offres

Ces dernières années, l’utilisation des sites et des applications pour les réunions romantiques et pas seulement a connu une croissance exponentielle. C’est sans doute un signe clair de notre époque, où de plus en plus d’interactions sociales se sont développées en ligne, mais la migration de la vie réelle vers la vie virtuelle n’a pas nécessairement facilité les choses. Au contraire, pour utiliser ces services avec succès, il faut des stratégies un peu différentes de celles de la vie réelle, et pour beaucoup de gens, le stress de s’adapter au nouveau média est une source de frustration considérable.

Un des premiers problèmes est que l’offre dans l’industrie est très riche, c’est-à-dire qu’il existe d’innombrables sites de rencontre et applications connexes, et la différence entre l’un et l’autre n’est souvent pas évidente. Certains sites s’adressent à un public à la recherche de rencontres plus légères et plus occasionnelles, d’autres prennent au sérieux la mission d’aider les gens à trouver l’âme sœur.

Dans une plus ou moins grande mesure, accéder à tous les services offerts par un site de rencontre nécessite souvent de payer et le niveau de recherche gratuite varie d’un réseau à l’autre. Certains services permettent aux utilisateurs d’interagir tranquillement entre eux même sans avoir à payer, d’autres limitent les possibilités de communication et d’interaction aux seuls utilisateurs payants. Un problème chronique de ces services est en fait le grand déséquilibre des membres. Pour essayer de maintenir un équilibre, certains sites essaient d’attirer plus de femmes en offrant des rabais sur les abonnements.

Il ne faut pas non plus négliger un aspect important comme l’inclusivité d’un site de rencontre, c’est-à-dire la mesure dans laquelle le service prend en compte les besoins de toutes ces (très nombreuses) personnes qui ne recherchent pas une relation strictement hétérosexuelle. Selon votre orientation, vous aurez besoin d’un site de rencontre qui offre la possibilité de rechercher des partenaires homosexuels ou bisexuels, ou même queer, trans, genderfluid, genderflexible etc.

Cela peut paraître simple, mais vous découvrirez que choisir le bon site de rencontre n’est pas une évidence, en bref, l’un ne vaut pas l’autre.
Essayons d’apporter un peu de clarté et de voir quelles sont les principales caractéristiques des sites de rencontre, pour terminer avec une sélection de portails adaptés aux différents publics.

Comparatif des meilleurs sites de rencontre

Parship : un site de rencontre pour personnes matures

Parship est un site de rencontre dédié à un public mature, entre 30 et 50 ans et plus, à la recherche de relations stables, profondes et durables. Le critère de sélection de Parship n’est pas l’apparence physique, bien au contraire : pour voir les photos des membres, il faut non seulement autoriser ceux qui postulent à voir, mais aussi être abonné. Par sa nature le site n’est pas particulièrement adapté à la niche bisexuelle. C’est dommage, car sinon Parship a de grandes forces.

Lors de la première connexion, un questionnaire est immédiatement proposé, ce qui prend environ 20 minutes. Les questions qui la composent sont centrées sur les attentes et les désirs qui sont placés dans une relation, et il y a une partie plus spécifiquement psychologique pour mieux déterminer le profil de personnalité.

Une fois le test terminé, vous pouvez procéder à la compilation de votre profil, et dans un court laps de temps, le système vous proposera les premières suggestions de contact. Les résultats du test sont en fait utilisés pour déterminer les affinités entre les membres, et lorsque vous visitez les profils d’autres utilisateurs, nous pouvons voir en détail quels sont nos plus grands points communs.


Les fonctionnalités sont classiques : nous avons la messagerie, le « Like », la possibilité de mettre à jour notre statut (style Facebook), nous pouvons télécharger nos photos et enregistrer une liste des utilisateurs favoris. Plusieurs fonctions sont toutefois payantes, comme l’échange de plus de deux messages avec un utilisateur et la possibilité de filtrer les profils proposés également par intérêt.
Une particularité est le « jeu brise-glace » : nous pouvons inviter un autre membre à jouer avec nous, en répondant à quatre questions standard. Si nos réponses correspondent, l’autre participant gagne un petit prix.
Vous vous demandez combien coûte Parship ? Ci-dessous vous pouvez voir les forfaits proposés :

Pour qui ? : des personnes entre 30 et 50 ans ou plus, à la recherche d’interactions profondes et significatives.
Nous aimons : le site vise à apparier les gens en fonction de leur personnalité et de leurs intérêts plus qu’en fonction du physique, qui est très secondaire dans le choix des profils à visiter, et le critère principal du choix est le score d’affinité.
Nous n’aimons pas : sans abonnement, vous ne pouvez pas échanger plus de deux messages par utilisateur, et les personnes bisexuelles ne peuvent pas rechercher des contacts masculins et féminins.

Lovoo : un site qui s’adresse à un public de 30 à 40 ans

Lovoo est un exemple de site de rencontre né d’abord en tant qu’application, comme le montre non seulement la conception du site, mais aussi le fait que vous pouvez également y accéder via votre compte Facebook, et qu’il y a au moins une fonctionnalité disponible uniquement en y accédant via cette application. C’est le « Radar » : en activant la géolocalisation sur votre smartphone ou tablette, vous pouvez rechercher d’autres utilisateurs de Lovoo à proximité, donc si vous le souhaitez vous pouvez entamer une conversation avec eux et, pourquoi pas, organiser une rencontre à la volée.

A notre avis, Lovoo s’adresse à un public de 30 à 40 ans, souvent en déplacement ou loin de chez eux, qui utilise son smartphone plus que les autres pour se tenir au courant de ce qui se passe dans son cercle social. Bien que les paramètres du filtre de recherche soient conviviaux pour les LGBT et pour tous ceux qui peuvent rechercher des contacts masculins, féminins ou les deux, l’une des critiques les plus fréquentes adressées à la plate-forme est qu’elle est axée sur les besoins du public masculin, avec beaucoup moins de considération pour le public féminin.

Alors, comment ça marche ? Comme déjà mentionné, vous pouvez également vous inscrire à l’aide d’un profil Facebook, à partir duquel vous pourrez ensuite importer vos données et vos photos. Vous pouvez ensuite passer à la vérification du profil, une étape qui assurera aux autres membres que nous sommes de vraies personnes ! Il suffit d’écrire sur une feuille de papier un code communiqué dans un message et de prendre une photo. Pour compléter votre profil, vous pouvez télécharger des photos, rédiger une présentation et compiler une liste de détails vous concernant. Cependant, il n’y a pas de véritable système d’appariement, les filtres de recherche sont des plus basiques (âge, lieu et sexe homme/femme). Sur la base de ces critères, le système propose des profils à visiter et à contacter, et invite les utilisateurs à jouer au jeu du match : c’est le jeu désormais classique du « swipe right » où l’on met à la volée un « Like » ou non aux photos des autres utilisateurs.

Une particularité de Lovoo est que le service est presque entièrement gratuit : il n’y a pas besoin de payer pour contacter d’autres membres, et il n’y a pas de limites majeures aux choses que vous pouvez faire. Le système fonctionne avec des crédits : vous recevez 60 crédits gratuits à l’inscription et 5 pour chaque jour où vous vous connectez, mais il est également possible (à partir de l’application) de gagner d’autres crédits en acceptant par exemple d’essayer certaines applications, jeux sponsorisés et autres petites actions similaires.

Il existe un certain nombre de petits bonus qui vous obligent à dépenser vos crédits accumulés, par exemple, vous avez besoin de 100 crédits pour vous assurer qu’un message que vous envoyez est en haut de la liste des nouveaux messages du destinataire : Plus vous utilisez le site ou l’application, plus vous consommez de crédits, plus vous avez besoin de nouveaux crédits. Bien sûr, vous pouvez aussi les acheter, aux prix que vous pouvez voir dans l’image ci-dessous :


Cependant, il y a aussi un abonnement VIP mensuel qui débloque certaines fonctionnalités, comme la liste des utilisateurs qui vous ont visité et ceux qui vous ont « aimé », mais aussi pour être montré plus fréquemment aux autres membres, à la fois dans le jeu de match et dans les résultats de recherche normaux.


Les prix d’abonnement VIP sont très bas (pas plus de 8 €/mois), mais à notre avis, il suffit d’une gestion prudente des crédits et d’une excellente gestion de la curiosité pour pouvoir utiliser le service à votre avantage sans devoir souscrire ou acheter de crédits.

Pour qui ? : des gens entre 30 et 40 ans, à la recherche de contacts impromptus
Nous aimons : le site et l’application sont tout à fait utilisables même sans paiement, et le radar plaira sûrement aux membres les plus extravertis !
Nous n’aimons : il n’y a pas de bon système d’appariement, donc nous risquons de croiser de nombreux profils qui n’ont pas grand chose à voir avec nous.

Meetic : le plus connus

Meetic est l’un des plus grands et des plus anciens sites de rencontres en France et dans le monde, ce n’est pas un hasard s’il se déclare comme « la plus grande communauté française de rencontres ». Le site est particulièrement différent des autres parce qu’il fournit à tous les membres les moyens d’entrer en contact. Sur Meetic on trouve en effet le chat, la messagerie privée, le jeu du match rapide, un test d’affinité (qui déterminera nos scores d’affinité avec les autres utilisateurs), la possibilité de se créer un test que les autres membres pourront compiler, l’application pour Android et iOS.

L’une des particularités de Meetic est l’organisation d’événements locaux : la communauté organise des soirées à thème, des dîners de groupe normaux aux cours de cuisine, où les membres peuvent participer pour socialiser sans la pression des rencontres individuelles. A notre avis, la plateforme convient aux utilisateurs qui ont déjà une expérience des sites de rencontres, à partir de 30 ans, qui savent tirer parti de toutes les fonctionnalités disponibles.

La limite que l’on peut trouver pour cette plateforme est sans aucun doute que, pour échanger des messages avec d’autres utilisateurs, il est indispensable de s’abonner, donc en fait la gratuité d’utilisation de Meetic est presque nulle. Il n’est donc pas étonnant qu’au moment de l’inscription, après avoir complété le profil, sont immédiatement proposés les différents forfaits d’abonnement, que vous voyez ici :


Sans abonnement, vous ne pourrez même pas voir la liste des utilisateurs qui visitent votre profil : imaginez la frustration de recevoir une pluie de notifications et de messages et de ne pouvoir voir qui est venu vous voir ou vous laisser un message !
Nous soulignons qu’il est possible de ne sélectionner la préférence que pour l’un des deux sexes, donc comme pour Parship, les utilisateurs bisexuels seront obligés de faire un choix (définitif, puisque nous n’avons trouvé aucun moyen de modifier la préférence exprimée).

Pour qui ? : les personnes à partir de 30 ans, à la recherche d’opportunités à la fois légères et plus engagées.
Nous aimons : les événements locaux sont une excellente idée pour rassembler les gens sans la tension d’un rendez-vous en face à face.
Nous n’aimons pas : l’abonnement est essentiel même pour échanger des messages.

Badoo : la référence pour les jeunes

Badoo, comme Meetic, est aussi un site de rencontre avec une assez longue histoire et la plateforme compte un nombre exorbitant de membres : plus de 300 millions de personnes. Le public auquel s’adresse cette plateforme est certainement le plus jeune, autour de 20 ans, à la recherche de contacts occasionnels, impromptus, sans grande prétention de profondeur.
Vous pouvez également accéder au site (et aux applications Android, iOS et Windows Phone qui l’accompagnent) via votre compte Facebook, et en partageant notre liste d’amis ou notre compte email nous pouvons suivre nos amis et connaissances sur Badoo.

Nous pouvons choisir à tout moment si nous sommes intéressés à contacter des garçons, des filles ou les deux, aussi nous pouvons signaler si nous sommes intéressés à trouver des amis, des partenaires ou même juste quelqu’un avec qui discuter. Sur le site, nous avons plusieurs façons d’entrer en contact avec d’autres membres, très librement : sans avoir besoin de s’inscrire, nous pouvons écrire à qui nous voulons, en utilisant le chat ou les messages privés. On peut aussi jouer au jeu du match, la version Badoo du format « swipe right » rendu célèbre par Tinder.

Après les trois premiers jours d’enregistrement, au cours desquels nous pouvons essayer les « Superpowers », notre compte perd quelques privilèges : par exemple, nous ne pouvons plus voir qui nous a visité et qui nous a envoyé un « Like ». Pour les réactiver, nous devons souscrire clairement aux Superpouvoirs, selon le schéma tarifaire que vous voyez ci-dessous :


Il y a aussi la possibilité de souscrire à un abonnement VIP très cher,99 €/mois, pour être sûr de voir et d’être vu principalement par les meilleurs profils : les plus populaires et avec le plus grand nombre de « Like » collectés. Il faut dire que le système de sélection n’est pas particulièrement affiné : il n’y a pas de système de correspondance, mais seulement la possibilité de filtrer les résultats des recherches par âge, sexe et lieu. Ce n’est donc qu’en entrant en contact avec le plus grand nombre que l’on peut espérer rencontrer quelqu’un  !

Pour qui ? : pour les jeunes qui veulent socialiser, ne serait-ce que pour bavarder ou faire une sortie.
Nous aimons : nous pouvons faire toutes les choses importantes pour rencontrer des gens sans être obligés de payer !
Nous n’aimons pas : l’absence d’un système d’appariement ne permet pas de trouver facilement des personnes compatibles, un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Utilisateurs de référence

Tous les sites de rencontres ne sont pas créés de la même façon, il y a ceux pour les flirts d’un soir et ceux pour les relations sérieuses et engagées. La communication des différents portails n’est pas toujours très claire à cet égard : l’objectif est d’attirer des abonnés, à la fois ceux qui correspondent au profil du type d’utilisateur et ceux qui recherchent quelque chose de différent mais qui entre-temps s’inscrivent sans savoir ce qu’ils vont trouver. Pour l’œil averti, cependant, il sera facile de comprendre en très peu de temps si vous êtes sur le bon site.

Types de relations

Dans de nombreux cas, il est possible de comprendre les types de relations promues par un site de rencontre avant même de s’inscrire. Certains portails, par exemple, mettent en avant comme facteurs d’attraction pour les nouveaux utilisateurs certaines fonctionnalités, comme le chat ou un « jeu d’affinité » basé sur les photos téléchargées par les utilisateurs (selon la formule désormais classique de type Tinder de connexion des utilisateurs qui ont cliqué sur « J’aime » sur les photos des autres). Ce sont les outils typiques des sites de rencontres impromptues et occasionnelles : le critère de choix des personnes avec qui discuter est d’abord leur apparence physique, et toute information de personnalité contenue dans le profil d’un utilisateur n’est prise en compte que plus tard (ou jamais !).

D’autre part, les services qui fournissent aux utilisateurs un système de « matching » ou d’affinité ont pour but de proposer à chaque utilisateur une série de contacts potentiellement intéressants. Les suggestions sont basées sur un système plus ou moins sophistiqué, souvent basé sur la réalisation d’un test psychologique ou d’un questionnaire et sur les préférences personnelles de chaque personne. Sur ces sites, il est possible de comprendre à la volée si vous avez des choses en commun avec quelqu’un, grâce à des scores ou des pourcentages d’affinité. Sur ce type de sites, il y a généralement la présence de chats pour l’échange de messages, et dans certains cas, la visualisation des photos d’un utilisateur est soumise à une autorisation mutuelle.

Âge des utilisateurs

L’âge moyen des utilisateurs d’un site de rencontre n’est pas immédiatement disponible, bien que dans certains cas, en utilisant la magie de Google, vous pouvez trouver certains rapports en ligne. Il n’est pas particulièrement difficile de deviner la tranche d’âge à laquelle s’adresse le site.
Les portails les plus colorés et orientés vers les jeunes, pleins de points d’exclamation et d’invitations à entreprendre l’une des nombreuses actions possibles sur le site, s’adressent généralement aux jeunes et aux très jeunes, et ciblent un public de moins de 30 ans.
Les portails de rencontre destinés aux 30 à 40 ans ont généralement des couleurs moins vives, des invitations à l’action moins intrusives, un design moins chaotique. Cependant, ils n’abandonnent pas les outils de « contact rapide » tels que les chats et le « système Tinder ».

Les sites destinés eux personnes plus âgés sont plus « propres » graphiquement, où le texte et la lecture sont les principaux moyens de communication, tandis que les sites pour les jeunes utilisent davantage des éléments graphiques et visuels. Souvent, les sites pour les personnes un peu plus mûres, disons plus de 50 ans, sont un peu plus explicites lorsqu’il s’agit de déclarer à qui ils s’adressent.
La méthode « empirique » la plus directe pour comprendre combien il y a de membres dans le groupe d’âge qui nous intéresse est d’établir parmi nos filtres de recherche un âge maximum et un minimum de personnes avec lesquelles nous voudrions entrer en contact, et simplement voir combien de résultats nous obtenons.
De toute évidence, le fait qu’un site cible un certain groupe d’âge n’empêche pas les gens de s’inscrire  » hors cible » : sachez simplement que vous ne trouverez peut-être pas le genre de personnes que vous avez en tête !

Les sites spécialisés

Il y a des groupes d’utilisateurs qui ne sont pas satisfaits d’un site de rencontre « généraliste », parce qu’ils recherchent un profil particulier et que la recherche dans un grand nombre de profils génériques prend trop de temps et est frustrante. C’est le cas de certaines niches de la population ayant des besoins spécifiques : dans notre recherche préalable à la rédaction de ce guide, nous avons trouvé, par exemple, des sites de rencontre dédiés spécifiquement aux végétariens, aux personnes âgées (plus de 60 ans), aux personnes en surpoids et à toutes les personnes LGBTQI.

Le revers de la médaille de ces sites dédiés est un nombre plus restreint d’abonnés et, par conséquent, des possibilités numériquement plus limitées d’obtenir des rencontres vraiment intéressantes (un désavantage relatif, cependant, étant donné le critère de présélection rigoureux sur lequel ces sites sont basés). La seule exception parmi les sites « nichés » que nous avons répertoriés est peut-être celle des sites dédiés au monde « non-hétéro », qui est une niche numériquement très large et très présente en ligne.

Fonctionnalité

Un site de rencontre a pour but de mettre ses membres en contact les uns avec les autres, afin de favoriser des rencontres satisfaisantes, quelle que soit leur nature. Pour ce faire, les outils disponibles sont différents, et tous les sites de rencontres ne choisissent pas de profiter de toutes les fonctionnalités que nous allons lister. L’important à savoir est que l’utilisation de certaines de ces fonctionnalités peut être liée au paiement de l’abonnement mensuel ou à l’achat de crédits : en bref, leur utilisation n’est pas toujours gratuite.

Système de match

C’est le principe selon lequel un site de rencontre met les gens en contact, ou suggère à un utilisateur les profils à consulter et à contacter. Dans de nombreux cas, il s’agit d’un système simple de filtres : l’utilisateur sélectionne la zone géographique et l’âge des personnes qu’il souhaite connaître et le système propose les profils correspondant à ces critères.
Ces dernières années, un autre système s’est mis en place, à côté du système de filtrage, basé uniquement sur les photos téléchargées par les utilisateurs : dans ce « jeu », un utilisateur ne reçoit que des photos de personnes qui répondent à ses critères de recherche, et a la possibilité de « rejeter » le profil proposé ou de mettre un « Like » pour indiquer son appréciation. Si le « Like » est réciproque, les deux utilisateurs sont invités à se contacter.
Un troisième système, plus compliqué et exigeant un peu plus de « travail » de la part de l’utilisateur et de la plate-forme, est basé sur la compilation d’un test, souvent avec une composante psychologique, qui aide à connecter des personnes ayant des intérêts et attitudes compatibles.

Dans de nombreux cas, le test est associé à une série de questions utiles pour « affiner » les résultats. Sur les sites utilisant ces systèmes, les utilisateurs peuvent comprendre dans quelle mesure les résultats de leurs tests sont compatibles avec un score d’affinité (un chiffre ou une valeur en pourcentage qui quantifie la compatibilité à la suite des tests et des questions).
L’utilisation du système d’appariement, quel qu’il soit, est toujours gratuite, sans exception : d’autre part, c’est la pierre angulaire sur la base de laquelle un site de rencontre peut fonctionner.

Messagerie

Dans tous les cas, les abonnés d’un site de rencontre peuvent échanger des messages privés. La commodité de la messagerie interne sur ces sites est que vous n’avez pas à révéler votre adresse e-mail ou numéro de téléphone à quiconque.

Le message privé est pour beaucoup de ces portails le principal moyen de contact entre les utilisateurs, mais la convivialité de cette fonction varie aussi beaucoup d’un service à l’autre. Celles-ci vont de l’utilisation totalement gratuite et illimitée de certains sites à l’utilisation entièrement payante d’autres. Un terrain d’entente entre ces deux extrêmes implique un nombre limité de messages que deux utilisateurs peuvent échanger avant d’être invités à s’abonner.

Chat

Généralement, les sites qui appliquent des restrictions à la messagerie (c’est-à-dire qui exigent un paiement pour pouvoir contacter d’autres utilisateurs) abandonnent également la fonction de chat, tandis que ceux qui sont plus librement disponibles ne manquent pas l’occasion d’offrir à leurs membres un outil supplémentaire pour communiquer entre eux. Pour les sites qui ont aussi une application mobile (que nous verrons bientôt), le chat est souvent utilisé exactement de la même manière que les autres services de messagerie instantanée, et est donc particulièrement pratique pour ceux qui consultent les services de rencontre depuis leur smartphone.

Application mobile

Ces dernières années, pratiquement tous les sites de rencontres se sont également équipés d’une version mobile, développant des applications gratuites pour smartphones et tablettes. Les services de rencontre les plus modernes sont nés d’abord sous forme d’applications et, en second lieu, reposent également sur une version de bureau. Dans tous les cas, les membres ne sont pas obligés d’utiliser l’application mobile pour profiter de toutes les fonctionnalités du site, bien qu’il puisse arriver que la navigation dans le site et l’application ne coïncident pas parfaitement. L’avantage clair de l’utilisation de l’application sur votre téléphone est, comme nous l’avons dit, que vous pouvez l’utiliser pour discuter avec d’autres utilisateurs depuis votre téléphone, sans avoir à donner votre numéro de portable à quiconque. Certains portails de rencontres utilisent également le système de géolocalisation sur les téléphones mobiles pour indiquer sur une carte où se trouvent d’autres utilisateurs du service, afin que vous puissiez contacter les personnes dans les environs pour improviser une réunion.

Autres fonctions

En naviguant sur un site de rencontre et en visitant les profils les plus intéressants, vous pouvez toujours prendre l’initiative, laisser une trace de votre passage ou lancer directement une conversation via message ou chat. Les principales caractéristiques pour attirer l’attention sont les suivantes :

  • Like : typiquement une icône en forme de coeur nous permet d’aimer une photo de quelqu’un et dans certains cas aussi d’autres parties d’un profil, comme la description personnelle ou la « mise à jour du statut » si présent.
  • Envoi d’objets virtuels : certains sites de rencontres permettent aux abonnés d’envoyer des cadeaux virtuels, tels qu’un café, un ours en peluche ou une fleur, ou d’échanger des « sourires ».
  • Albums photos : dans certains cas, sur votre profil, vous pouvez créer une collection d’albums photos, mais dans d’autres cas, ceux-ci ne sont pas immédiatement visibles. Dans ces cas, les utilisateurs doivent demander ou autoriser les abonnés à voir leurs photos.
  • Vidéo : dans certains cas, le site de rencontre vous permet également de télécharger de courtes vidéos en plus des photos !

Tous les sites de rencontres n’utilisent pas toutes ces fonctionnalités : par exemple, les sites plus orientés vers les rencontres occasionnelles utilisent le chat, les photos et « J’aime » pour favoriser un contact rapide, tandis que les sites plus marqués par des relations occasionnelles favorisent l’échange de messages, de petits gestes et dans de nombreux cas lient la visualisation des photos à une autorisation mutuelle.

Tarifs

Venons-en au fait : l’argent ! Oui, parce que vous trouverez difficilement un site de rencontre qui tôt ou tard ne vous oblige pas à payer pour profiter de certaines fonctionnalités du portail ou pour donner un « boost » de visibilité à votre profil. Il est vrai, cependant, que l’inscription à n’importe quel site de rencontre est toujours gratuite, de sorte qu’il ne vous coûtera rien de vous inscrire et de jeter un coup d’œil avant de décider si vous aimez le service, s’il est suffisamment utilisable sans abonnement et, surtout, si cela vaut la peine, éventuellement, de payer pour des fonctionnalités en plus.

Il y a trois cas possibles :

Utilisabilité gratuite faible

Les sites avec une faible utilisabilité gratuite sont gratuits à l’adhésion , mais une fois que vous remplissez votre profil, parcourez quelques profils d’autres membres, et quand vous commencez à avoir des notifications de personnes qui ont visité le profil, mis un « Like » ou envoyé un message, vous serez invité à vous inscrire afin de profiter de toutes ces fonctionnalités. Sans abonnement, vous ne pourrez pas envoyer de messages, voir qui vous a mis un « Like » ou qui vous a visité : le contact entre utilisateurs se fait uniquement contre paiement ! Il va sans dire qu’à notre avis, il s’agit du pire des pires sites.

Utilisabilité gratuite intermédiaire

D’autres sites permettent aux membres d’interagir les uns avec les autres sans avoir à payer l’abonnement. Sur ces sites, la messagerie privée ou instantanée est gratuite, dans certains cas avec une limite sur le nombre de messages que vous pouvez échanger avant d’être invité à vous inscrire. Les fonctionnalités « bloquées » sont généralement la liste des visiteurs et/ou des personnes qui ont mis un « Like », dans certains cas, même la visualisation des photos est payante. Il nous est difficile de dire si ce choix tarifaire est plus ou moins tolérable que le précédent.

Sites entièrement gratuits

Enfin, nous trouvons les perles rares, c’est-à-dire les sites de rencontres entièrement accessibles gratuitement ! Dans ces cas, nous n’avons pas besoin de payer un centime pour contacter tous les membres que nous voulons, en utilisant tous les canaux fournis par le portail. Il est clair, cependant, que si ce n’est pas par le biais d’abonnements, ces sites ont encore besoin d’être financés d’une manière ou d’une autre, et c’est de la publicité. Les sites de rencontres gratuits sont plus ou moins couverts de bannières publicitaires, qui peuvent être plus ou moins gênantes en fonction de leur diffusion et de leur caractère intrusif. Là où les adblockers ne suffisent pas dans la plupart des cas, vous pouvez payer des frais mensuels dérisoires pour utiliser le site sans les annonces. Nous pensons que c’est la meilleure solution de paiement (ou plutôt de non-paiement) : les membres ont toute la liberté d’interagir les uns avec les autres sans avoir à se soucier des limites ou des coûts.

Combien ça va me coûter ?

Coupons court : un abonnement mensuel à un site de rencontre peut coûter de 10 à 30 € environ, selon le site mais aussi selon votre genre : comme nous l’avons déjà mentionné, en effet, dans de nombreux cas, un tarif particulier est appliqué pour les nouveaux profils féminins, afin d’équilibrer la population des femmes et des hommes sur le site. C’est un peu la même politique que les discothèques qui offrent l’entrée gratuite aux femmes : l’intention est claire.

Différentes formules à partir du paiement d’un abonnement mensuel sont celles aux crédits : avec le paiement vous achetez des packs de crédits (à un taux de change indicatif de 100 crédits pour 1 €) à dépenser pour utiliser certaines fonctions du site, comme l’envoi de cadeaux virtuels.

En plus d’avoir un accès complet à toutes les fonctionnalités du site, les membres payants bénéficient généralement d’un certain nombre d’autres privilèges : par exemple, ils sont plus visibles dans les résultats de recherche des autres utilisateurs, ou leurs messages sont toujours affichés en premier dans les boîtes aux lettres des personnes auxquelles ils écrivent. Bien sûr, cela augmente aussi vos chances d’être vu et contacté.

 

Donnez votre avis dans les commentaires

Donnez votre avis

Test-et-avis.com