Les meilleurs répéteurs WiFi de 2019/2020, Comparatif et Guide d’achat

Comment choisir son répéteur WiFi ? Quels sont les meilleurs répéteurs WiFi du moment ? Toutes les réponses à vos questions ci-dessous !

Les meilleurs répéteurs WiFi : Comparatif

Netgear Nighthawk X6S EX8000 : Le meilleur répéteur

Caractéristiques : Antennes : 6 internes | Wi-Fi Spec : AC3000 802.11ac tri-band | Ports : 4 Gigabit Ethernet, USB 2.0

Le Netgear Nighthawk X6S EX8000 s’est révélé être le meilleur répéteur que nous ayons testé, avec des vitesses de données très rapides et une portée énorme.

Le Nighthawk X6S utilise un design qui est beaucoup plus grand qu’un répéteur traditionnel, mais cette taille permet d’avoir plus d’antennes (six au total) et du matériel plus puissant qui offre une couverture tri-bande jusqu’à 220m². Vous pouvez même utiliser plusieurs extensions X6S pour créer un réseau Mesh pour les grandes maisons.

Avantages :
  • Des performances de haut niveau
  • Tri-band
  • Le logiciel est facile à configurer
  • Bon nombre de ports

Inconvénients :
  • Gros dispositif

Netgear AC1200 WiFi EX6150 : un répéteur très rapide

Au cours des deux dernières années, Netgear s’est essentiellement consacré au matériel réseaux. Ce formidable répéteur est un appareil simple que vous pouvez brancher discrètement directement dans n’importe quelle prise électrique, et c’est l’un des meilleurs répéteur Wi-Fi du moment. En prime, l’EX6150 s’installe rapidement et facilement, sans aucun logiciel d’installation fastidieux. Suivez simplement les instructions faciles et vous obtiendrez une couverture Wi-Fi rapide et fiable pour toute votre maison ou votre bureau.

Caractéristiques : Bandes : 802.11ac 5GHz et 2.4GHz | Connectivité : 1 x port Gigabit Ethernet | Caractéristiques : Wi-Fi Protected Access (WPS), commutateur de mode Extender/Access Point, bouton d’alimentation

Avantages :
  • Installation super simple
  • Conception compacte

Inconvénients :
  • Cher
  • Un seul port Ethernet

Netgear Nighthawk X6 EX7700 : Un répéteur compact

Apportez la puissance et la commodité d’un réseau maillé à votre domicile avec le Netgear Nighthawk X6 EX7700. Non seulement il étend la zone de votre réseau Wi-Fi, mais il crée un réseau Wi-Fi homogène dans toute la maison ou au bureau – vous n’avez donc pas besoin de changer de réseau en vous déplaçant.

Grâce au matériel puissant du Netgear Nighthawk X6 EX7700, vous pouvez diffuser en continu du contenu 4K, jouer à des jeux et connecter toutes sortes d’appareils à votre réseau Wi-Fi sans problème. Les ports Ethernet inclus sont également un ajout agréable pour amener votre réseau à des appareils câblés.

Caractéristiques : Bandes : 802.11ac 5GHz et 2.4GHz | Connectivité : 2 x Ethernet | Caractéristiques : Wi-Fi Protected Access (WPS), connectivité Mesh

Avantages :
  • Petit modèle
  • Facile à utiliser

Inconvénients :
  • Un peu cher

TP-Link est une société chinoise qui gagne régulièrement en popularité dans l’Ouest, et pour cause. Avec des appareils comme le répéteur TP-Link RE350 AC1200 Wi-Fi , il est facile de comprendre pourquoi : ce répéteur fait bien le travail, et il est abordable. Ce ne sera pas le répéteur Wi-Fi le plus rapide du marché, mais avec la portée que ce répéteur offre au prix où il est disponible, c’est une aubaine. Enfin, grâce à l’indicateur de signal LED à l’avant, l’installation est un jeu d’enfant.

Caractéristiques : Bandes : 802.11ac 5GHz et 2.4GHz | Connectivité : 1 x Ethernet | Caractéristiques : Wi-Fi Protected Access (WPS), une LED indique la puissance de la connexion pour un placement facile

Avantages :
  • connexion Ethernet
  • LED indiquant la force de la connexion facilite l’installation

Inconvénients :
  • Un peu grand

Linksys RE6500 AC1200 : un autre répéteur puissant

Le Linksys RE6500 AC1200 est un autre répéteur Wi-Fi qui pourrait être pris pour un routeur. Cette conception plus robuste permet au Linksys d’inclure quatre ports Gigabit Ethernet, ce qui vous permet essentiellement d’étendre votre réseau à des appareils connectés à Internet qui ont besoin d’une connexion Ethernet. Il est également doté d’une prise de sortie audio qui lui permet de se connecter à un système audio, ce qui vous permet de diffuser de la musique numérique de votre PC vers votre récepteur audio. C’est un produit assez robuste et polyvalent, et l’un des meilleurs répéteur Wi-Fi en termes de rapport qualité/prix.

Caractéristiques : Bandes : 802.11ac 5GHz et 2.4GHz | Connectivité : 4 x Ethernet, prise audio | Caractéristiques : Linksys Spot Finder Technology, streaming de musique, installation facile

Avantages :
  • Capacité de streaming audio
  • Puissant

Inconvénients :
  • Design volumineux

Si vous avez besoin d’un moyen abordable de renforcer votre réseau Wi-Fi, et que vous êtes prêts à faire des compromis sur les performances et les fonctionnalités, alors le D-Link DAP-1320 Wireless N300 est peut être fait pour vous.

Ce dispositif minuscule ne comporte aucun port Ethernet, et il ne possède pas de Dual-band ou standard 802.11ac, qui est actuellement la forme la plus rapide du Wi-Fi. Cependant, il est bien conçu et construit pour durer.

Caractéristiques : Bandes : 802.11n 2.4GHz | Caractéristiques : WPS, antennes internes

Avantages :
  • Très petit
  • Pas cher

Inconvénients :
  • Pas de port éthernet

Linksys Velop : répéteur, routeur, amplificateur pour réseau Mesh

Le Linksys Velop offre un argument solide pour la facilité d’installation d’un réseau maillé sans fil. Cherchant à remplacer à la fois le routeur et un répéteur, le Velop arrive à un moment où des entreprises comme Google et Netgear tentent d’accomplir la même chose. La principale façon dont Linksys espère se démarquer de ses concurrents dans l’espace de réseau Mesh sans fil est avec une configuration conviviale que n’importe qui avec un smartphone peut facilement effectuer. Avec une simple visite sur l’App Store ou sur le marché Google Play, vous aurez votreLinksys Velop opérationnel en quelques minutes.

Caractéristiques : Bandes : 802.11ac 5GHz et 2.4GHz | Connectivité : 2 x Gigabit Ethernet par unité (1 WAN et 1 LAN chacun) | Caractéristiques : Configuration à base d’applications ; mise en réseau 802.11ac à double flux (2×2), processeur ARM Cortex A7 quadricœur 716MHz, formation de faisceau.

Avantages :
  • Réseau Mesh entièrement modulaire
  • Design discret

Inconvénients :
  • Assez cher

Retour au sommaire ↑

Comment choisir son répéteur WiFi ?

Voici les éléments à prendre en compte afin de bien choisir son répéteur WiFi.

Standard WiFi du répéteur

Lorsque vous voulez acheter un répéteur WiFi pour améliorer la couverture de votre routeur, il est essentiel dans un premier temps de vérifier précisément à quel standard WiFi le routeur est mis à jour. Ceci est particulièrement important car, si le standard de votre routeur n’est pas supporté par le répéteur de votre choix, les deux appareils ne pourront pas communiquer entre eux.

Heureusement, la plupart des derniers modèles de répéteur WiFi prennent en charge un large éventail de normes WiFi qui peuvent être considérées comme universelles, c’est-à-dire compatibles avec tout routeur. Attention toutefois : les répéteurs Wi-Fi mis à niveau vers les standards 802.11a/b/g/n ne communiquent pas, par exemple, avec un routeur « ac » de dernière génération qui ne supporte pas les standards précédents. Si vous êtes à la recherche d’un répéteur vraiment universel, prêt à communiquer avec n’importe quel routeur que vous avez à la maison, assurez-vous que la gamme des normes soit complète, donc 802.11a/b/g/n/ac.

Compatibilité avec le routeur modem

De même, il est important d’acheter un répéteur WiFi qui reçoit et transmet les données sur les mêmes fréquences que le routeur. Les fréquences utilisées dépendent toujours des standards WiFi supportés, donc même dans ce cas avec un répéteur universel, vous êtes sûr d’avoir un appareil compatible. Si votre routeur est Dual Band, et donc utilise à la fois les bandes 2,4 et 5 GHz, il sera nécessaire que le répéteur WiFi soit également Dual Band, sinon vous perdrez l’une des deux fréquences (généralement la plus rapide, 5 GHz). De même, si vous avez un routeur monobande, qui ne transmet que sur 2,4 GHz, vous n’aurez pas besoin d’un répéteur dual-band.

Taux de transfert des données du répéteur

Enfin, vous devriez également tenir compte du taux de transfert de données global d’un répéteur WiFi. Tout d’abord, ce qui s’applique également aux routeurs WiFi et aux modems routeur, la vitesse globale que vous trouverez indiquée dans les spécifications techniques d’un répéteur WiFi ne correspond pas à la vitesse maximale de transfert de données que l’appareil peut atteindre. En effet, la vitesse indiquée par les fabricants indique plutôt le volume total de données qu’un répéteur peut gérer simultanément, en utilisant les fréquences dont il dispose et selon les normes WiFi qu’il supporte. Pour cette raison, par exemple, sur un répéteur Dual-band, vous trouverez indiqué le volume de trafic pour chaque fréquence, qui, additionné, donnera la vitesse globale.

Deuxièmement, il faut se rappeler qu’un répéteur WiFi utilise environ la moitié de la bande passante dont il dispose pour recevoir le signal WiFi, et l’autre moitié pour le retransmettre : pour cette raison, la vitesse réelle est toujours inférieure à celle déclarée, et toujours inférieure à celle atteinte lorsque couverte par le signal « original » de votre routeur. Ce détail doit être pris en compte si, par exemple, votre répéteur WiFi doit vous permettre de jouer en ligne ou de regarder des films en streaming : dans ce cas, vous devriez opter pour un modèle haut de gamme, de haute vitesse et Dual Band.
N’oublions pas que le point d’installation du répéteur WiFi est fondamental pour une extension correcte et satisfaisante du signal : il faut garder à l’esprit que le répéteur collecte et retransmet le signal au fur et à mesure de sa réception. C’est-à-dire, si vous placez votre répéteur dans une zone de votre maison où le signal du routeur est déjà très faible, ce que le répéteur WiFi va transmettre sera à son tour un signal faible. Pour cette raison, il est idéal d’installer les répéteurs WiFi dans une zone où le signal du routeur est au moins de puissance moyenne.

Les fonctionnalités du répéteur

Deuxièmement, vous devriez prendre en compte les fonctions d’un répéteur WiFi, car elles peuvent être plus ou moins utiles selon le type de trafic de données que vous produisez et les caractéristiques de votre réseau domestique. Les répéteurs WiFi peuvent fonctionner selon trois modes différents, selon le modèle et le prix.

Répétiteur uniquement

Les modèles de répéteurs WiFi les plus simples sont conçus pour cela : collecter le signal radio du routeur WiFi et le retransmettre, afin d’étendre sa portée. Ce type d’amplificateur de signal WiFi est généralement très petit et bon marché et peut être installé simplement en le branchant directement dans une prise de courant. Ce type d’appareil est le bon choix si tout ce dont vous avez besoin est une extension de la couverture WiFi de votre maison.

Access Point

De nombreux modèles de répéteurs WiFi, même parmi ceux de l’entrée de gamme, sont équipés d’un second mode de fonctionnement appelé « Access Point ». Utilisé dans ce mode, le répéteur WiFi ne collecte pas et ne retransmet pas le signal du routeur, mais crée un accès WiFi au réseau domestique là où il manque. Par exemple, vous pouvez connecter un point d’accès WiFi à un routeur sans fil pour en faire un routeur WiFi, ou connecter le point d’accès à un téléviseur intelligent et l’équiper d’un émetteur WiFi pour le connecter sans fil à votre modem/routeur domestique.

Bridge

Un troisième mode d’utilisation appartenant aux modèles haut de gamme, est le mode appelé « pont », ou « bridge ». Dans ce cas, il est possible de connecter plusieurs appareils câblés, tels que des smart TV ou des imprimantes, au répéteur WiFi, grâce à la présence sur l’appareil d’un bon nombre de ports réseau. Les appareils ainsi connectés sont ensuite connectés au réseau domestique via la connexion WiFi du répéteur et deviennent ainsi accessibles à tous les appareils du réseau.

Il faut aussi rappeler qu’un répéteur WiFi est équipé d’un panneau de commande à distance, très similaire à celui d’un modem/routeur WiFi, qui peut nous donner accès à un certain nombre de fonctions, notamment en ce qui concerne la gestion des accès au réseau domestique. Presque toujours, ce type d’appareil permet de visualiser les appareils connectés au réseau : les possibilités offertes comprennent normalement l’interdiction de l’accès aux appareils sélectionnés et, souvent, la programmation d’un temps de fonctionnement du répéteur WiFi.
Dans certains cas, lorsqu’il s’agit de modèles haut de gamme, il existe également des fonctions QoS (Quality of Service) qui permettent d’établir, avec un niveau de détail plus ou moins précis, quel type de trafic doit recevoir la priorité de bande passante sur les autres.

Tous les répéteurs WiFi sont donc toujours équipés du WPS (WiFi Protected Setup), une procédure de connexion simplifiée avec le routeur domestique et les appareils sans fil. Bien que cette fonction facilite grandement l’installation d’un répéteur WiFi, sa sécurité n’est pas la meilleure, et pour cette raison nous vous recommandons de toujours connecter l’appareil manuellement au routeur, en utilisant le panneau de contrôle.

Antennes du répéteur

Un autre détail à prendre en compte lors de l’achat d’un répéteur WiFi sont les antennes dont il est équipé. Nous vous recommandons de faire attention à l’emplacement des antennes, que ce soit à l’extérieur de l’amplificateur ou à l’intérieur de celui-ci.
Préférez toujours les répéteurs avec antennes externes : elles peuvent être orientées et inclinées dans différentes directions, une caractéristique importante pour vous permettre d’expérimenter leur positionnement jusqu’à ce que vous trouviez la couverture idéale. Cette possibilité fait clairement défaut pour les appareils équipés d’antennes intégrées, qui s’avèrent souvent encore moins puissantes que les antennes externes.

En ce qui concerne le nombre d’antennes, vous trouverez toujours des répéteurs d’au moins deux et d’au plus quatre antennes. Le nombre d’antennes est important car leur fonction est celle d’émetteur-récepteur : plus il y a d’antennes, plus le volume de données qu’un répéteur WiFi peut traiter simultanément est important. Si vous gardez à l’esprit ce que nous avons dit précédemment, à propos de la vitesse de transfert et de l’utilisation de la bande passante pour la réception et la répétition du signal, l’importance d’avoir un bon nombre d’antennes devient évident. Dans ce cas également, nous vous rappelons que les répéteurs avec antennes intégrées n’en ont guère plus de deux, alors que les modèles avec antennes externes peuvent en avoir plus.

Ports du répéteur

Un dernier facteur à prendre en compte avant l’achat sont les ports présents sur le répéteur WiFi, surtout si vous pensez qu’il peut également servir de point d’accès. Les modèles les plus simples qui ne fonctionnent que comme répéteurs de signal, sont sans ports LAN et USB, ce qui est compatible avec leur utilisation de répéteurs « purs ».
Cependant, nous avons déjà mentionné que de nombreux modèles, même ceux d’entrée de gamme, supportent maintenant aussi le mode point d’accès, de sorte que sur ces modèles vous pouvez normalement trouver au moins un, maximum deux ports réseau.

  • Ports LAN : Comme nous l’avons dit, les périphériques câblés sans connectivité WiFi intégrée peuvent être connectés aux ports réseau pour permettre la connectivité sans fil. Les ports réseau que l’on peut trouver sur les répéteurs WiFi peuvent être plus ou moins rapides : en général, les modèles moins chers ont des ports Fast Ethernet, avec un taux de transfert maximum de 100 Mbps, tandis que les modèles de milieu et haut de gamme ont presque exclusivement des ports Gigabit Ethernet, avec une vitesse maximale de 1 Gbps.
  • Ports USB : Sur les modèles haut de gamme, plus complexes, on trouve aussi des ports USB : ils sont utiles pour une utilisation en mode bridge et donc pour connecter des appareils sans connecteur Ethernet. C’est le cas, par exemple, de certaines imprimantes et de certains disques durs externes que vous souhaitez partager sur un réseau. Le type de ports USB peut être l’ancien type 2.0 ou le type 3.0 plus moderne, dont le taux de transfert de données est plus de dix fois plus élevé que le standard précédent.

Fabrication du répéteur

Pour les répéteurs WiFi, les matériaux de fabrication ne sont pas décisifs. En dehors de l’électronique interne, le boîtier extérieur est toujours en plastique et les antennes sont fabriquées dans le même matériau. Ce qui change évidemment, c’est la conception et la taille du répéteur WiFi, qui peut être essentiellement de deux types. Les plus simples, les plus compacts et les moins chers peuvent être connectés directement à une prise de courant, tandis que les modèles plus complexes ressemblent à un routeur ou modem WiFi, sont donc plus encombrants et doivent être installés sur une étagère ou, dans certains cas, fixés au mur.

Quelle marque pour un répéteur ?

Des marques comme TP-Link ou NetGear (voir comparatif routeur Netgear), par exemple, sont spécialisées dans la production de produits généralement bon marché mais extrêmement faciles à utiliser. D’autres marques comme Asus se concentrent plutôt sur des produits plus spécialisés pour le divertissement, conçus pour gérer un trafic de données élevé généré par le streaming audio/vidéo et les jeux en ligne. Une marque émergente dans le domaine de la connectivité sans fil est également AVM, dont les produits se caractérisent par un excellent rapport qualité-prix et l’attention portée aux dernières technologies.

Combien coûte un répéteur ?

La règle générale est que plus la complexité et la sophistication du produit augmente, plus le prix augmente. Le coût d’un répéteur WiFi peut varier d’environ 20 € à plus de 200 €, et aux deux extrêmes de la gamme il existe des modèles très différents. Les modèles bon marché sont généralement des répéteurs WiFi « purs », c’est-à-dire sans fonctionnalité supplémentaire, à installer directement dans la prise de courant. Les appareils les plus chers sont plutôt plus encombrants, avec des fonctionnalités « bridge » et de point d’accès. Ils ont généralement trois ou quatre antennes externes et offrent un plus grand nombre de contrôles de gestion du trafic.
Nous pouvons résumer comme suit les gammes de prix et les caractéristiques connexes des répéteurs WiFi actuels :

  • Entrée de gamme : 20-30 €, vitesse totale 300 Mbps ou moins, bande unique, répéteur seulement, deux antennes internes
  • Prix moyen : 30-80 €, vitesse globale 750-1200 Mbps, Dual Band, Access point, deux-trois antennes externes
  • Plage de prix élevée : > 100 €, vitesse totale 1900-2200 Mbps, Dual Band, Access point et/ou bridge, trois ou quatre antennes externes
Retour au sommaire ↑

Répéteur WiFi : Tous nos tests

Donnez votre avis dans les commentaires

Donnez votre avis

Test-et-avis.com